Jade Raymond donnera une classe de maître unique à Montréal | TECHNOCompétences

Jade Raymond donnera une classe de maître unique à Montréal

Le 5 juin prochain à Montréal, Jade Raymond donnera une classe de maître intitulée Gérer la créativité, ce que l'industrie du jeu vidéo peut apprendre d'elle-même. En ses qualités de productrice de jeux vidéo, elle apportera un regard nouveau sur la gestion et la fidélisation des équipes créatives en dressant un parallèle intéressant avec cette capacité qu'ont les développeurs de jeux à fidéliser les joueurs.

« À titre de développeurs de jeux, notre mission est de créer des jeux mémorables et de mobiliser les joueurs. Nous sommes experts dans la conception d'expériences qui stimulent l'intérêt des joueurs, qui leur donnent envie de jouer à nouveau et le plus longtemps possible. Nous savons comment ajuster les niveaux de difficulté pour mettre la barre juste à la bonne hauteur. Nous savons comment concevoir des systèmes qui encouragent la coopération entre joueurs. Nous savons comment inciter les joueurs à constituer des équipes avec des compétences complémentaires. Et nous savons comment bâtir des communautés de passionnés autour de nos jeux, affirme Jade Raymond. Comment se fait-il alors que nous n'appliquions pas toutes ces connaissances pour fidéliser nos propres ressources créatives? », se questionne-t-elle.

Inscrivez-vous à la classe de maître de Jade Raymond

Il s'agit d'un sujet que Jade Raymond a abordé brièvement lors d'une conférence qu'elle a prononcée dans le cadre des prestigieux BAFTA Games Lecture à Londres, le 8 mai dernier. La productrice montréalaise était la première femme invitée à s'y produire et, comme ses prédécesseurs, a exposé sa vision personnelle de l'avenir de l'industrie du jeu vidéo.

À Montréal, lors de sa classe de maître, elle approfondira les fondements de sa vision et explorera l'évolution récente des joueurs, en démontrant qu'il y a eu des changements similaires dans le marché du travail. Les participants seront également appelés à travailler avec Jade Raymond et à monter une entreprise fictive, avec une structure d'équipe, des politiques RH et une culture d'entreprise, qui stimule la main-d'œuvre créative d'aujourd'hui.

Au sortir de la classe, les participants auront acquis des connaissances pour mobiliser l'attention sur la gestion des ressources créatives et fidéliser les ressources créatives. Ils auront également une meilleure vue sur les récents changements observés au sein de la main-d'œuvre créative.

À propos de Jade Raymond

Jade Raymond est une productrice de jeux vidéo connue pour avoir créé des franchises à succès. Elle est notamment connue comme cocréatrice et productrice exécutive d'Assassin's Creed, une franchise phare d'Ubisoft Montréal. Avec plus de 76 millions d'exemplaires vendus à ce jour, Assassin's Creed est l'une des marques les plus vendues de l'industrie du jeu vidéo. Après avoir livré les deux premiers titres d'Assassin's Creed, elle a dirigé l'équipe derrière le deuxième plus gros succès original d'Ubisoft : Watch Dogs. Elle a également fondé le studio d'Ubisoft Toronto où elle a bâti une équipe de plus de 300 développeurs en moins de trois ans.

À propos de l'industrie des jeux vidéo

D'ici 2016, le secteur des jeux vidéo devrait croître annuellement de 6,7 %, passant de 66,3 milliards de dollars américains de revenus générés en 2012 à 86,1 milliards en 2016 dans le monde. Au cours de la même période, le nombre de joueurs devrait passer de 1,21 milliard à 1,55 milliard à l'échelle mondiale. Au Canada, en 2013, on retrouvait près de 329 entreprises de jeux vidéo (dont environ une centaine au Québec) qui embauchaient plus de 16 500 employés (dont environ 9 000 au Québec) et qui contribuaient pour près de 2,3 milliards de dollars au PIB canadien

L'industrie subit présentement des changements importants. En effet, les jeux deviennent de plus en plus des services, où l'acquisition (gratuite ou pas) n'est qu'un préalable à d'autres transactions commerciales payantes. Cette tendance ne touche pas seulement les jeux sur plateforme mobile, puisque les productions de jeux de catégorie AAA (jeux à grand déploiement demandant de grands investissements en temps et en dollars) ne sont pas en reste. La monétisation (achats intégrés) pousse aujourd'hui les entreprises du secteur à développer une panoplie de stratégies afin de fidéliser la clientèle. Par exemple, d'ici 2017, 94,5 % des applications téléchargées sur des appareils mobiles devraient l'être gratuitement, et les achats intégrés devraient représenter 48 % des revenus d'applications contre 17 % en 2013.

À propos de TECHNOCompétences

Faire du secteur des TIC québécois un chef de file mondial par la qualité de sa main-d'œuvre représente la vision de TECHNOCompétences, le Comité sectoriel de main-d'œuvre en TIC. Depuis 1998, TECHNOCompétences est la référence en information sur le marché du travail, participe au développement des compétences de la main-d'œuvre, valorise les métiers en TIC et contribue au renforcement et à l'amélioration des pratiques en gestion des ressources humaines du secteur.